Il est très célèbre sur Instagram... sur Ravelry aussi d'ailleurs. J'ai succombé au gigantesque châle de Andrea Mowry : Find your fade.

J'ai commandé 7 coloris de Supersoft de Holstgarn : j'ai mis du temps à trouver les couleurs qui me convenaient mais je ne suis pas sortie de ma zone de confort. J'ai choisi celles vers lesquelles je me tourne toujours.

J'adore ce fil, son côté rustique et son odeur ! J'aime aussi comme il s'adoucit au lavage.

J'ai commencé le châle sur les chapeaux de roue. Le but ? Passer à la couleur suivante !

1

Les débuts m'ont fait peur : j'ai vérifié plusieurs fois que j'avais bien compris les explications car je trouvais que cela ressemblait davantage à un string qu'à un châle !

2

Heureusement, à la deuxième couleur, plus de string !

3

4

J'en ai terminé avec les verts.

5

6

A partir de la quatrième couleur, il n'y a plus d'augmentations...mais les rangs sont longs ! C'est là que mon enthousiasme a un peu faibli : faute aux 322 mailles !

J'ai laissé le tricot de côté pendant une dizaine de jours. J'ai tricoté mon pull loose bariolé pendant ce temps.

Finalement, j'ai repris mon ouvrage et je l'ai tricoté sans faiblir jusqu'à la dernière maille. Qu'il est long !

7

8

Non mais regardez cette Molly qui s'approche l'air de rien avant de presque faire un carnage !

9

Puis il y a encore eu une pause de deux semaines; le temps de me décider à le bloquer.

 

Le voilà enfin tout frais sorti de son bain et considérablement adouci.

10

Il a vraiment une belle envergure ... difficile à photographier !

13

14

15

16

Il n'est pas facilement portable comme un shawl (j'ai testé, c'est encombrant). Je le porterai donc comme un châle, pour réchauffer mes épaules plutôt que mon cou. Il pourrait sans doute aussi servir de couverture de canapé.

Peut-être accompagnera-t-il mes fraîches soirées d'été ?

Bonne soirée.