Quand j'ai vu ce modèle chez Brooklyn Tweed (Wool people 7), je n'ai pas mis plus de cinq minutes pour me décider à l'acheter. Comme une évidence, il me le fallait !

J'ai donc cliqué et je suis partie à sa découverte. J'ai lu que la créatrice s'était inspirée du chic de la Française, et que tout naturellement les ondulations du point renvoyaient à la Seine.

DSC05394

Je me suis ensuite doucement imprégnée de la construction de ce gilet. Réalisé sans coutures (sauf sous les bras), il est d'une ingéniosité et d'une originalité incroyables !

On commence par les manches puis le dos, tricoté en deux temps grâce à un montage prévisionnel.

DSC05137

On assemble ensuite les trois pièces pour terminer le dos en raglan.

DSC05139

DSC05140

DSC05142

On obtient une jolie veste sans devants !

Il faut ensuite relever des mailles un peu partout pour tricoter les (longs) devants. Reste alors la bordure qui s'achève avec 707 mailles sur l'aiguille ! Ouf !

DSC05714

DSC05715

DSC05709

DSC05710

DSC05713

DSC05704

DSC05718

DSC05703

Je l'ai tricoté en Yak de Lang yarns, un fil très agréable à travailler. Il m'a fallu 11 pelotes.

Je n'ai plus qu'à attendre qu'il fasse très froid, car même par 16°C aujourd'hui, c'est trop chaud !

Bonne journée !